Suède - Stockholm - Carnet de route

Aller au contenu

Menu principal :

 
 

STOCKHOLM

MES PHOTOS SONT LIBRES POUR UN USAGE PRIVE, AVEC INTERDICTION DE MODIFIER LE COPYRIGHT

 
 
 

Quelques jours après notre séjour à Helsinki ( voir carnet de route ), et suite à un concours de circonstances, nous devions absolument utiliser deux billets gratuits avant la fin juin. Notre choix s'est porté sur Stockholm, capitale de la Suède.

Départ de Genève vers Francfort , petite escale et nous voilà embarqués en direction de Stockholm. J'en avais tellement entendu parler de cette Suède, si développée et si mythique. Durant le vol, j'ai tenté d'imaginer ce pays, selon l'image que j'en avais. Lors de l'atterrissage à Arlanda, je trouvais que le tarmac ressemblait à ceux de tous les aéroports européens. Notre première préoccupation fut d'obtenir des couronnes suédoises, car l'euro ne fait pas recette à Stockholm, malgré son adhésion à la communauté européenne.


Au bureau local de la société " expert " , nous avons acheté la " Stockholmskortet " qui donne l'accès gratuit aux transports de la ville, aux musées, ainsi qu'a un petit tour en bateau. Il nous fut conseillé de prendre le TGV suédois que nous avons trouvé trop cher. Notre choix s'est porté sur le bus navette( un peu plus cher que le bus classique ), qui nous a déposé à la porte de notre hôtel. Je me félicitais d'avoir préalablement réservé par internet notre chambre, convaincu d'avoir fait une bonne affaire. La chose n'était pas si sure. Notre chambre était correcte, mais petite.

La réception de l'hôtel, nous confirma qu'il n'y avait aucune possibilité de changement, vu que c'était mid summer day. Une fête folklorique suédoise ou l'on commémore l'arrivée de l'été, une sorte de St jean. Il nous fut vivement conseillé d'aller dès que possible, au parc de Skanssen, afin d' y danser au son des musiques traditionnelles. Outre les suédoises et les suédois, les japonais semblaient apprécier la souplesse et la rythmique des mouvements.

Skanssen est un immense musée à ciel ouvert avec vieille fermes reconstruites, un zoo, des terrasses de cafés, ainsi que des boutiques de souvenirs locaux. Le chauffeur de bus n'ayant rien noté sur notre carte, nous pensions qu'elle débuterait à notre entrée dans le parc.Nous avons appris par la suite, que la carte démarrait à partir du moment ou la puce était lue par un appareil électronique.

Notre première déception fut de constater qu'a l'inverse d'Helsinki, tous les transports n'étaient pas inclus, par exemple la petite crémaillère du parc. Lassés des chants traditionnels qui faisaient la joie des touristes japonais, nous nous sommes gentiment éloignés de la foule, en faisant le tour du parc. Quel privilège, d'admirer et de visiter d'antiques fermes , avec leurs meubles d'époque, dans ce cadre enchanteur.


Une chose m'a dérangé, il fallait montrer patte blanche pour pas mal de choses, alors que nous estimions qu'elles devraient êtres incluses dans la taxe d'accès au parc. Au retour, nous sommes passés près d'un immense Luna parc, dont l'entrée était inclue dans notre Stockholmskortet. Le zoo marin quand à lui était fermé, c'est alors que nous avons côtoyé un bâtiment dont la forme bizarre nous avait choqué, c'était le fameux wasa muséum.

Fatigués, nous avons décidés de renter à l'hôtel, en prenant le tram. Ce ne fut pas la meilleure idée, ne connaissant pas les lignes, nous nous sommes fourvoyés loin du centre ville. Exténués par une marche à pied, nous avons enfin, retrouvé notre hôtel.

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, un petit déjeuner réparateur, nous étions frais et dispos pour de nouvelles découvertes. Nous avons décidé de visiter le fameux wasa museum qui est un bateau du 17 siècle, qui avait coulé corps et biens et que la suède avait décidé de ressortir, de restaurer pendant un demi siècle, pour en faire un musée vivant, en lui créant un bâtiment sur mesure pour l'envelopper. A l'inverse de l'icebar ( bistrot ou le comptoir, les tables et les chaises sont en glace), le wasa est un endroit qu'il faut absolument visiter, même si le bâtiment qui le couvre n'est pas à mon gout, la plus belle réussite architecturale.

Dans la foulée, nous avons également visité le musée nordique ( a proximité ) et un peu plus tard le musée national. Deux musées qui recèlent des richesses et des trésors culturels inestimables. Entre deux, nous avons gouté aux plaisir de la nature en nous relaxant dans le petit parc riche de verdure qui fait face au musée nordique.

La cerise sur le gâteau, fut sans conteste, la visite de Gamla stan ( la vieille ville ). Un endroit magique, oú nous avons apprécié l'architecture traditionnelle et l'ambiance détendue qui s'en dégageait. Avec ses ruelles étroites qui conservent leurs secrets, ses bâtiments d'époque qui défient le temps, Gamla stan à elle seule vous fait oublier le coté parfois viking de certains suédois. C'est là que vous pourrez déguster en toute simplicité des repas bon marché tout à fait classiques.

Il ne nous est même pas venu à l'esprit, l'envie de découvrir les spécialités culinaires. Le son de cloche de notre Ikea Suisse nous suffisait. Au hasard de nos déplacements entre le centre ville et Gamla stan, nous avons pu observer le rituel rigoureux du changement de la garde royale. N'hésitez pas à emprunter les portes cochères que vous trouverez, vous aurez peut être, la surprise de découvrir ce magnifique patio avec sa fontaine et ses statues.

Notre séjour étant très court ( 4 jours ), nous souhaitions un peu de farniente, mais, cela ne nous a pas empêché de découvrir les quartiers de la ville, avec leurs parcs et leurs statues. Nous avons également profité du tour de bateau gratuit pour voir Stockholm depuis la mer. Il ne fallait surtout pas oublier l'auguste monument ou se déroulent les remises du prix Nobel.

Le dernier jour, sous un soleil estival, nous primes la décision de nous offrir un dernier plaisir , un circuit autour des iles les plus proches, c'était l'archipelago tour. Le départ s'effectue à Stockholm en direction de Vaxholm et retour. 1 h 30 de pur bonheur à slalomer en mer entre les différents ilots.

Ensuite ce fut le départ pour rejoindre Genève via Francfort la tête pleine d'images et l'esprit reposé par cette coupure. En guise de synthèse, je dirais que Stockholm est une ville magnifique, par contre, on s'y sent un peu vache à lait, ceci étant probablement, dû à la taille de la ville et à son statut de capitale. J'ai par contre apprécié le charme de cette jolie ville.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La passion des voyages
Retourner au contenu | Retourner au menu