France - Cannes - Carnet de route

Aller au contenu

Menu principal :

 
 

CANNES

MES PHOTOS SONT LIBRES POUR UN USAGE PRIVE, AVEC INTERDICTION DE MODIFIER LE COPYRIGHT

 
 
 

J'avais tellement entendu parler de Cannes et de sa croisette, que j'ai décidé de la visiter un matin d'octobre. Il faisait encore beau et ce n'était pas la haute saison. Nous avons choisi un hôtel sympa qui donnait sur cette fameuse croisette. C'est une ville qui doit en grande partie,sa notoriété, au festival du cinéma. Une ville sympa, mais sans rien d'exceptionnel. J'ai aimé sans plus. Il est clair que les prix étaient, à la hauteur du prestige de ce lieu devenu international. Nous avons eu de la chance, car une semaine plus tard, nous aurions été enfermé dans un bunker. En effet, paranoia du G20 oblige.Une monstruosité indécente qui allait obliger les gens du coin à vivre le délire sécuritaire des guignols de la politique.

Décompresser et flaner en journée ou en soirée le long du boulevard de la croisette. Pour les plus paresseux, un petit train vous fera découvrir la ville , et vous fera grimper jusqu'au " suquet " ( signifie sommet en provençal ). Cette petite colline dite " mont chevalier " prendra le nom de Suquet. Vous pourrez avoir une vue magnifique sur la ville de Cannes. Je conseille personnellement de monter à pied depuis la vieille ville et de redescendre à pied par d'autres ruelles pietonnes. Vous aurez peut la chance de vous trouver face à face avec une effigie de Fernandel.

Arrivé au bas de la vieille ville, vous vous trouverez face au port et en marchant, vous verrez la fameuse place ou les stars se présentent lors du festival.En continuant vers la croisette, vous flanerez au gré de petits restaurants et de boutiques de luxe.

Comme de coutume, mon avis sur ce voyage.Je dirais que si vous avez de l'argent, c'est un endroit calme, ou il fait bon vivre. Autrement, c'est une ville à voir pour ne pas mourir idiot.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La passion des voyages
Retourner au contenu | Retourner au menu