Floride - Miami - Carnet de route

Aller au contenu

Menu principal :

 
 

MIAMI - KEY WEST

MES PHOTOS SONT LIBRES POUR UN USAGE PRIVE, AVEC INTERDICTION DE MODIFIER LE COPYRIGHT

 
 
 

Qui de nous n'a pas regardé la série " Miami Vice ", au moins une fois. J'ai voulu la voir de mes propres yeux, cette capitale de riches et de stars. C'est ainsi que nous avons pris un vol de Genève vers Zurich et ensuite de Zurich vers Miami. Nous sommes arrivés sur place après 10 heures de vol.

Une ville agréable, pleine de gratte-ciels et de magnifique yatchs. Miami se divise en deux grands secteurs Miami et Miami Beach. Partout, les logos s'affichaient, " My Florida " " I love Florida ". Nous avons opté pour Miami Beach.

A la sortie de l'aéroport, nous nous sommes dirigés vers la station du shuttle pour le prendre. Au vu du prix par personne de 22 dollars, et sur conseil d'un employé, nous avons pris un taxi au prix forfaitaire de 30 dollars. Arrivés à destination, nous avons prix possession du mini studio réservé pour 3 jours au sein de l'hôtel 18. Notre choix était déterminé par la situation centrée et la proximité de Collin's avenue ( d'un bout à l'autre, il faut compter 45 minutes de bus) ce qui vous donne une idée de la taille de cette avenue.

Après les trois jours, malgré le rapport prix qualité , l'accueil chaleureux et sympathique du personnel, nous avons visité plusieurs hôtels et notre choix s'est porté sur le " Dorchester " situé Collin's avenue. Un peu plus cher, il offre une catégorie supérieure, des chambres plus spacieuses et un joli cadre.


Il est bon de savoir que la zone pietonne de Lincoln road ( magasin, restaurants...est situé entre les croisement de la 18 street avec Collin's et de la 15 street avec Collin's. A mon avis c'est le top, on est proche de tout.

Malheureusement, pour nous , la semaine n'a pas été à la hauteur de nos attentes. Certes, il a fait chaud, mais nous avons eu beaucoup de grisaille et de la pluie. Selon les dires des chauffeurs, ils n'avaient jamais vu un climat pareil à celui là. Un conseil, n'hésitez surtout pas à prendre des taxis, il sont très bon marché et acceptent même les petites courses 5 dollars( env. 4 euros ). Il faut également prévoir des billets de 1 dollar, si vous devez prendre le bus qui coute 2 dollars par trajet, peu importe la distance. Les photos qui suivent sont celles de Downtown et du centre de Miami Beach.

Quelques photos des nombreuses promenades effectuées sur cette fameuse Beach Walk, un parcours sur un chemin de pierre et de bois d'une propreté et d'un entretien exemplaire. La taille de ce dernier est impressionnante.

Quelques conseils si vous visitez la Floride en période de février, prévoyez un K-way, car nous avons eu la surprise de subir une inondation en l'espace de 30 minutes. Un orage s'est déclaré si rapidement, que nous n'avons pas eu le temps de réagir. Nous sommes arrivés à notre hôtel avec souliers et pantalons mouillés jusqu'au genoux.

Les tips ou gratuity sont parfois rajoutés dans la facture et indiqués ( env. 15% ). Le cas contraire, laissez un petit quelque chose, surtout si vous revenez plusieurs fois au même endroit. Vous éviterez la mésaventure que nous avons vécu. Bien que notre hôtel, proposait le petit déjeuner en supplément, nous avons décidé de le prendre en extérieur. Nous avons découvert un tea-room boulangerie, qui nous semblait sympa. La troisième fois que nous sommes revenus, nous sous sommes fait incendier du regard et tout juste servi, par le personnel mexicain, qui estimait que nous ne laissions pas de pourboire, alors que notre intention était de laisser un pourboire final le dernier jour . Il est clair que nous n'avons plus remis les pieds dans cet endroit.

je vous conseille une visite du port et de la Marina qui se trouvent proche du Downtown, vous y verrez de magnifiques yatchs qui deviennent banals , au vu du nombre impressionnant de ces derniers.

Il aurait été insensé de passer à Miami sans prendre le bateau qui vous fait faire le tour de l'ile des stars en vous indiquant à qui appartiennent les villas. Certaines sont tout simplement magnifiques, d'autres tombent dans le kitch selon mon avis.
La seule chose qui les relie, c'est le prix indécent ou les millions de dollars sont l'unité. J'ai tenu à visiter l'île reliée par un pont à la terre ferme, je me suis vu refuser l'entrée ce jour là à cause de l'orage de la veille. Il semblerait que la loi de Floride donne le droit à tout citoyen de visiter les parcs publics, dont celui de cette ile monopolisée par les stars.
Je n'ai pas eu le temps d'y retourner, je ne pense pas avoir perdu grand chose.

Une visite aux everglades, ces marécages protégés, vous permettra de voir quelques spécimens de caimans. Il existe plusieurs agences dans les magasins de souvenirs qui vous délivreront un billet et qui s'occuperont de réserver pour vous. Il est à deconseiller de payer des billets dans la rue à la sauvette, car vous risquez de voir votre argent partir en fumée. le billet inclut le bus et un tour en hydroglisseurs, avec un petit show sur place, une expérience à vivre.

A voir egalement avec un tour en sightseeing ou en solo, le quartier cubain de Little habana ( la petite havane ).

La dernière visite , que nous avons effectué et qui méritait vraiment le détour malgré le nombre d'heures en bus 4 heures aller et 4 heures retour fut celle de Key west. Ce sont les bahamas de Miami.

Toutes les petites iles ont été reliées par 52 ponts ( si je ne m'abuse ). Une petite ville charmante qui m'a fait penser à San Fransisco, à cause de ses maisons en bois. Si vous aimez les vitraux, n'oubliez surtout pas la sublime église St Paul.

Miami est une ville pleine de riches retraités, si vous avez envie de couler une retraite dorée, c'est l'endroit idéal, autrement, si vous recherchez, autre chose que la mer et le bronzage, il faudra voir ailleurs.

Il y a de jeunes étudiants qui goutent aux joies des soirées en club privés. Pour moi, ce n'est pas ce que je recherche.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La passion des voyages
Retourner au contenu | Retourner au menu