Danemark - Coppenhague - Carnet de route

Aller au contenu

Menu principal :

 
 

COPENHAGUE

MES PHOTOS SONT LIBRES POUR UN USAGE PRIVE, AVEC INTERDICTION DE MODIFIER LE COPYRIGHT

 
 
 

Cette fois ci, c'est décidé, c'est Copenhague capitale du Danemark qui à été choisie. Vol de Genève en direction de Kastrup qui se déroule sans aucun problème avec la compagnie Easyjet. Le bureau d'information de l'aéroport, nous indiqua le train à prendre et nous confirma que la Copenhagen Card était valable pour ce trajet. Nous l'avons immédiatement achetée et validée, afin de débuter notre voyage. Elle nous permit ensuite, d'obtenir gratuitement les entrées aux musées, les voyages en tram et bus sans aucune limitation, ainsi que le trajet de retour le jour du départ.

Un quart d'heure plus tard, nous étions au centre ville à la gare ferroviaire. Nous avons ensuite trouvé le bus correspondant qui nous déposa , à quelques mètres de notre hôtel. Notre chambre récupérée, nos bagages déposés, nous sommes ressortis pour découvrir la ville. Il faut absolument parler anglais , car le français ne semble pas avoir suscité l'intérêt des Danois.


Nous avons mangé au sein même de la gare, des plats asiatiques, dans une sorte de Mc Do chinois. Un repas copieux, correct et au prix raisonnable. Nous avons ensuite rejoint le jardin de Tivoli, proche de la gare. Le tarif d'entrée était inclus dans notre pass, à raison d'une entrée par jour selon la durée de validité de la carte.

Pour notre plus grand bonheur, c'était la période d'Halloween. Dès la tombée de la nuit, Tivoli était devenu un espace magique. La fête battait son plein, des dizaines de citrouilles décoraient cette immense esplanade. Une fête gigantesque avec attractions, shows colorés et animés et cela jusque tard dans la nuit. Notre carte valable 72 heures, nous permit d'y revenir trois jours de suite. Il y avait de tout et pour tous les gouts. J'ai apprécié de flâner au sein de cet immense parc, accompagné par les fumées et parfums de cannelle, de hot dog, de gaufres et de vin chaud qui titillaient mes narines. Pour les accrocs du jeu, il y avait même une salle avec des machines à sous.

Le lendemain, place du city hall, nous avons pris un bus découverte, afin de repérer les endroits les plus intéressants de la ville, que nous pourrions revoir.

Par la suite, nous avons découvert, que la rue Pietonne ( assez longue ) menait jusqu'au theatre, à Nyhavn , au chateau royal et par conséquent à la sirene. Ce parcours pédestre s'adresse aux bons marcheurs, pour les autres le bus 27 vous conduira sans problème.

Ce jour là, place du Nyhavn, il faisait beau mais froid, les terrasses grouillaient de monde, et ce n'était pas facile de trouver une table de libre. Pour vous réchauffer, les restaurateurs mettent à disposition des couvertures. Comme tout endroit touristique, les prix s'envolent. Un café avec une tranche de gâteau avoisine les 20 euros.

La sirene ( little mermaid ), le chateau royal ( Amalienborg ), la chapelle royale ( Christiansborg chapel palace )ne sont pas loin. Il suffira de flâner le long du quai et de les découvrir. l'opéra ultra moderne se trouve de l'autre coté de la mer.

Dans le secteur, se trouvent, plusieurs musées. Nous avons choisi de visiter le Statens Museum fot Kunst ( repérable par la belle statue du David de Michel Ange ). Il possède entre autre, copie de toutes les sculptures connues dans le monde.

Nous n'avons pas manqué d'assister au changement de la garde royale. Au retour de notre circuit, place du city hall, une petite manifestation pacifique attira notre attention. Il s'agissait du mouvement anti wall street.

En conclusion, je dirais que Copenhague est une jolie ville, assez spéciale par sa disposition, pleine de vieux bâtiments datant des siècles passés. Une cité agréable, propre, avec plein de canaux maritimes et de marina. Par contre, ce qui nous as le plus frappé, l'absence totale de volets ( sur les facades ), la froideur et le manque de communication des gens. Ils répondent avec le strict minimum à vos demandes. La vie est relativement chère. Pour les amateurs de Désign et d'architecture, cela pourrait être le paradis. Une ville à découvrir en quelques jours.




 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La passion des voyages
Retourner au contenu | Retourner au menu